Les jeunes en detresses

main tendueDans mes articles, je tente de sensibiliser et de faire prendre conscience, qu’il nous faut évoluer vers un état d’éveil supérieur et pour ça il est indispensable d’être guidé. C’est ce que je propose avec les nouvelles fréquences de la Reconnexion®. Simplement parce que nous sommes déjà dans les changements et au cœur même de l’accélération des événements.
C’est par ma quête spirituelle et ma démarche dans l’aide aux personnes que doit être établi une relation de partage et d’écoute.
Mais ce qu’il me paraît aujourd’hui comme une évidence n’avait pas suffisamment germé en moi. Et pourtant !

En fait, si je tente d’apporter mon aide auprès des adultes, c’est avant tout aux parents que je m’adresse…

Parce qu’il me semble capital d’apporter aux enfants et aux adolescents la lumière et l’information que transmet les fréquences de la Reconnexion® pour toutes les raisons évoquées sur ce site.

Je constate trop souvent un cri d’alerte des jeunes tellement leur avenir s’alourdit. Ils sont face à une vie faite d’illusion, basée sur des Desespoirfondations dénuées de valeurs essentielles aux effets des sables mouvants. Tout ceci est lourd de conséquence.
Nous observons nos jeunes s’autodétruire, perdre confiance et finissent par airer dans un monde vers quoi ils ne sont pas préparés. Ils sont directement menacés dans leur avenir alors qu’ils devraient se construire et grandir.
Moi-même père de famille, je souhaite apporter une aide aux enfants et adolescents qui seraient en difficulté, dans la dérive, en perte de confiance, mais aussi aux parents désemparés.
Parce que nous ne pouvons pas rester dans l’indifférence de toute cette détresse. Pour cela j’apporte ma contribution en proposant un tarif préférentiel pour un Soin Reconnectif aux enfants et adolescents jusqu’à l’âge de 16 ans. Souhaitant que ma démarche à ce jour puisse permettre à quelques parents de franchir le pas. c’est l’avenir de la jeunesse qui détient la clef. La clef qui permettra à l’humanité de franchir de nouvelles portes.

Les commentaires sont fermés.